Balades à Huaraz

Syclot m’a rejoint à Lima et nous voilà parties par le bus de nuit en direction de Huaraz qu’ils appellent dans les guides la « petite Suisse ».
C’est donc à 7h du matin que nous arrivons à l’hôtel et quand on a de la chance, l’hôtelier nous donne la chambre avant les 14h officiels pour le check In.
Ce qui fait qu’on peut dormir un peu avant d’attaquer la journée et cela change tout.

image

image

Après une bonne petite sieste nous voilà bien décidées à découvrir les alentours où il y a plein de balades et treks à la journée.
Et nous voilà parties en direction du nord de la ville pour nous rendre à la laguna Ahuac.
A peine arrivées sur le site, on distingue un attroupement et là je demande au garde la direction du sentier qui mène à la lagune.
Il nous répond très rapidement dans un espagnol que j’ai du mal à comprendre mis à part le mot perigroso. Ne sachant pas trop pourquoi c’était dangereux, on se dirige vers le sentier, quand on voit plusieurs touristes qui nous informent qu’ils viennent de se faire braquer sur le sentier par 4 hommes armés qui leur ont tout volé.
Un peu refroidies, nous décidâmes que ce n’etait pas la peine de prendre des risques inutiles et nous faisons marche arrière en redescendant à pied jusqu’à la ville.
Petite dėception mais la balade de descente était quand même sympa
Comme cette famille qui lavait son linge dans la rivière.
image

En fin d’après midi petit tour à la fête foraine locale.
image

image

Le lendemain, bien decidées à faire quand meme quelques balades, nous voilà parties dans un collectivo en direction d’une autre lagune.
image

image

Le chemin de rando, soit disant facile s’est avéré un peu dificile surtout à 3500 d’altitude mais la vue d’en haut valait l’effort fourni.

Nous avons décidé de ne pas faire le fameux trek de la laguna 69 qui s’averait un peu plus dififcile que celui ci avec un reveil à 4h30.
Du coup nous voilà parties à pied pour faire une bonne randonnée de 15km que notre hôtelière nous a conseillé.
C’est donc en taxi que l’on monte au belvédère point de départ de la randonnée.
et là, rebelotte, le taxi se fait arrêter par une voiture de police qui nous déconseille de faire la rando seules,  que c’etait dangereux qu’il y avait encore des voleurs.
Bref une fois encore, quelle chance, d’être arrivées un peu en retard et de ne pas s’être lancées sur le chemin. On a une fois de plus rebroussé chemin.
image

image

image

image

2 réflexions sur “Balades à Huaraz

  1. Vous l’avez échappée belle à deux reprises.
    C’est vrai que dans les guides, ils disent de faire attention lorsque l’on sort des grands axes. J’ai eu la chance d’éviter aussi ces mauvaises rencontres, mais n’étais pas très rassurée après avoir lu tous ces commentaires sur l’insécurité du pays. En voyage plus qu’ailleurs, il faut se fier à son instinct.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s