Mes 3 jours avec un Easy-Rider

Après quelques hésitations, car le prix n’est pas vraiment donné (65 $/jour) je me suis quand même décidée à prendre un guide moto pour faire Dalat / Mui Né sur 3 jours et 2 nuits. Et j’ai suivi les conseil de mon Lonely Planet en prenant celui qui avait le blouson bleu car ce sont eux les premiers vrais Easy-Riders du coin.

J’avais rencontré le guide dans les rues de Dalat, il avait plutôt l’air sympa et je me suis donc laissée tenter par cette petite aventure, même si au départ je n’étais pas une grande fan à l’idée de me faire conduire, étant moi-même une adepte du 2 roues depuis de nombreuses années déjà.

wpid-wp-1446184399639.jpeg

Jour 1 : Pile à l’heure ! Voilà mon guide qui vient me chercher directement à mon hôtel à 8h30.
Le voilà qui prend mon sac et le fixe minutieusement sur l’arrière de la selle,  on sent qu’il maitrise la situation et me voilà partie sur la moto pour ces 3 jours de road trip

Comme j’avais parcouru à scooter pas mal les alentours pendant les 2 derniers jours, on n’a pas refait ce que j’avais déjà vu, surtout les cascades.
Premier arrêt cascade Prenn Waterfalls. Dire que la veille je me suis arrêtée manger juste à cet endroit et que je n’ai pas vu l’entrée de la cascade.
image

image
imageDans ce parc, il me montre un arbre où poussent des orchidées et du coup, direction une plantation d’orchidées.
Dalat est très réputé pour ses légumes et ses fleurs.imageCe qui est bien avec un guide c’est qu’il nous montre ce qu’on n’aurait pas forcément vu tout seul, par exemple ce « mushroom village » comme il l’appelle, qui est spécialisé dans la culture du champignon noir qu’on retrouve dans nos restos asiatiques.imageEt tout au long du chemin on s’arrête pour me montrer des trucs, comme les cultures de café.
J’aime les fruits de la passion, pas de soucis ! On fait une pause dans une ferme et hop il me cueille un fruit.

wpid-wp-1446257488426.jpeg

image

En fait on s’arrête dans pas mal d’habitations.

wpid-wp-1446184400262.jpeg

Un village de l’une des 54 minorités vietnamiennes
image

wpid-wp-1446255491649.jpeg

wpid-wp-1446255494555.jpeg

imagePetit arrêt sur la route en traversant le pont.
image

wpid-wp-1446255803073.jpeg

Durant toute cette première journée, la végétation est essentiellement des champs de café.
image

wpid-wp-1446259122737.jpeg

image

Pour la fin de cette première journée on s’arrête dans le village de Lien Son, juste à coté du lac Ho Lak.

image

image
Jour 2 : Petite pause café chez l’habitant qui parle super bien anglais et qui est super content de me voir, me prend en photo et me fait visiter sa maison.
Il voulait absolument me présenter son père de 95 ans, qui était au lit, car il parlait un peu français.image

j’ai très envie de prendre en photo leur « taxi local » comme le dit mon guide, du coup quand on en dépasse 2, je lui demande de s’arrêter au bord de la route pour pouvoir le faire.

image

image

Ensuite il m’emmène à la cascade Pongour et là, après une jolie descente dans la nature, j’arrive à une super jolie cascade, la plus belle du coin à mon goût.
image

image

image

Toujours sur la route, on s’arrête régulièrement et mon guide me montre un tas de choses.
un choix de poivre ou de thé

wpid-wp-1446258265155.jpeg

image

Pour cette fin de journée, petit arrêt en bord de route pour goûter un épi de maïs et des cacahouètes… et là un peu surprise du goût des cacahouètes puisqu’en fait elles ne sont pas grillées comme on a l’habitude de les manger, mais elles sont fraîches.

wpid-wp-1446259245762.jpeg

Le goût est bizarre pour la première et après on s’habitue.

Et traversée d’un troupeau de Buffalos juste devant la moto. image

Jour 3 : La journée commence fort par un petit déj local, c’est à dire la fameuse soupe de nouilles au bœuf, je dois avouer que celle là c’est la meilleure que j’ai mangée depuis mon départ, mais un peu riche quand même pour le matin.
image

Pour cette dernière journée de route, les paysages sont complètement différents, plus de plantations de café, on est un peu dans une forêt de jungle et la route est sublime, surtout quand le conducteur sait maîtriser les virages.

wpid-wp-1446259314569.jpeg

wpid-wp-1446259749428.jpeg

Arrêt du midi, ce qu’il y a de bien ici c’est qu’on peut avoir de la « street food » partout, c’est en général super bon et ce n’est pas cher du tout.
Donc, les tables se trouvent souvent directement dans l’habitation avec TV et scooter dans le pseudo salon.
image

Et quand la canne de ma GoPro a lâché, pas de soucis, on s’arrête sur le bord de la route et hop en deux temps trois mouvements, me voilà repartie avec une perche très fonctionnelle.

wpid-wp-1446259313936.jpeg

Dernier arrêt de ce road trip dans une plantation de « Dragon Fruits »
Ils plantent sur un morceau de béton le bout de plante. image

image

wpid-wp-1446259313602.jpeg

Dernier paysage avant l’arrivée sur Mui Né.
image

image

Pour résumer j’ai passé vraiment trois jours fantastiques à découvrir des coins très peu touristiques et à ne voir et manger que des choses locales.

Toutes les photos  https://goo.gl/photos/3vTWXF5tCrKE7yWK8

6 réflexions sur “Mes 3 jours avec un Easy-Rider

  1. Tu as très bien fait de prendre un  » Easy Rider » ça devait être plus cool pour toi de te laisser guider. J’ai bien aimé les photos de « taxi local  » et aussi celle du guide à la GoPro avec blouson du même bleu que le ciel!! 3 jours super apparemment ….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s