Quito et Otavalo

Quito est une ville très étendue ce qui fait qu’il y a beaucoup de quartiers différents mais  il n’y en a que 2 seulement  où s’arrêtent les touristes pour réserver leur hôtel.
Pour une fois je n’avais rien réservé et je me suis dirigée vers le quartier historique à la recherche d’un hôtel pas trop cher.
image

Une fois bien installées dans notre chambre et apès une bonne petite douche, comme il était déjà 19h30, nous sommes parties pour trouver un bon resto. Et là, on commence à marcher dans le quartier historique et rien….tout était complètement désert, on marche, on marche et toujours rien. Après plus de 30mn de marche je décide de checker ma carte pour voir où trouver les restaurants et à notre grande surprise il y a en avait plein partout mais dans les rues, tout restait définitivement fermé.
Et là, un peu surprises tout de même de ne pas trouver de resto ouverts le soir dans la capitale. Nous avons trouvé le seul resto du coin ouvert, on n’a donc pas fait les difficiles ce soir là.
Le lendemain, pour ne pas renouveler cet échec, nous avons demandé à notre hôtelier, qu’il nous indique la rue des restos.
C’est simple ici , dans le quartiers historique, le soir, il n’y a qu’une rue où tous les restaurants sont ouverts; et après nous être renseignées, nous avons appris qu’en fait c’était à cause de la délinquence, du coup ils concentrent tout sur une seule rue où la police est là tous les soirs pour surveiller.
image

Le lendemain direction le téléphérique qui nous montera à 4000m d’altitude, alors même si la météo n’était pas vraiment au RDV, la vue reste impressionnante et magnifique.
image

Bon alors, effectivement, on ne se rend pas bien compte mais la photo est prise du télécabine.

image
Et tout en haut, à 4000m, qu’est ce qu’on trouve?  une église où l’on peut se marier…. d’ailleurs nous étions samedi et il y avait justement un mariage.
image

Et là, ce jour là, j’ai fait un truc que je ne n’avais pas encore fait depuis mon départ:  prendre le bus touristique de la balade et nous voilà parties pour la visite (faut dire c’est 14€, ce qui fait un peu cher pour le budget des backpackers)

OTAVALO

Effectivement, nous ne sommes pas arrivées à Otavalo le jour qu’il fallait et comme doivent sûrement le prévoir la plupart des voyageurs.
Ce qui fait que je n’ai pas trouvé le marché très extraordinaire.
image

Nous avons profité de cette petite escapade pour faitre une excursion d’une journée. Le guide vient nous chercher en mini van et c’est marrant car on s’est regardées avec Syclot et on s’est dit qu’il avait l’air bien jeune pour avoir le permis.
Eh bien, ça a vite été confirmé à peine quelques minutes après le départ… déjà, il ne connaissait pas la route et il a coincé une roue dans le fossé.
image

Bref, après ces péripéties nous voici arrivées à la première destination: El Lechero, est un arbre magique auquel on attribue des pouvoirs curatifs.

image

image

image

Puis direction la cascade.
image

image

image

image 

La fameuse laguna.

image

image

2 réflexions sur “Quito et Otavalo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s