Le bilan de mon séjour en Chine

J’avais prévu de rester un mois en Chine avec une petite marge de manœuvre quand même en faisant démarrer mon visa pour le Viêtnam dès le 1 octobre.
Je serai donc restée 18 jours Chine.
Si je prends la décision de rejoindre déjà le Vietnam, c’est qu’évidemment il y a la barrière de la langue, mais essentiellement parce qu’à partir du premier octobre c’est la semaine de vacances nationales qui démarre. Alors je n’ose même pas imaginer le monde qu’il va y avoir. Certains des endroits que j’avais repérés sont bien indiqués comme à éviter durant la « golden week » comme ils l’appellent.

IMG_2324

Les moins
La barrière de la langue est vraiment très difficile par moment, en fait c’est simple en Chine tout devient compliqué même quand on se trouve au resto c’est toujours un peu la surprise quand l’assiette arrive, encore ce midi, je vois une belle assiette qui arrive, mais non juste au milieu la surprise du chef: une patte de poulet.

En arrivant dans un hôtel avec ma réservation booking et mon passeport en main, le mec de la réception me regarde l’air de ne rien comprendre à ma demande et se met à téléphoner et me passe le combiné et là une nana me parle anglais et me dit « what do you want »…mais oui, je suis bien à la réception d’un hôtel
La pollution qui à la longue devient pesante, bizarrement je n’avais pas ressenti les effets à Pékin, mais là depuis 5 jours c’est assez dur de respirer normalement. faut dire nous avons eu de la chance, nous avons eu 2 jours sans pollution à Pékin
Jour avec pollution
Jour sans pollution
Le monde partout, partout : beaucoup de touristes chinois qui sont souvent sans-gêne, et même dans une ville comme Nanning très peu touristique, ça grouille de monde. Je me demande ce que ça doit être lors de leur fameuse semaine de vacances/
Un soir dans la rue principale de Yangshuo
image
– Je ne me suis pas vraiment régalé depuis plus de 2 semaines (mis à part notre canard Pékin et le bœuf de Pingyao qu’avait pris Claire) d’ailleurs pour épargner mon ventre voici mon menu de certains jours…trop de surprise dans les restos et quand vous commandez un plat avec de la viande vous ne savez pas vraiment ce qu’on vous sert. J’ai donc opté pour les gâteaux secs et les graines de tournesol, alors étrangement ici elles sont toutes parfumées en fonction de la couleur du paquet
image

Leurs villes qui sont vraiment étouffantes et souvent très moches même quand vous arrivez à Pingyao, avant de se retrouver dans la vieille ville qui elle, est très belle on passe par la zone un peu plus urbaine
En gros quelle que soit la ville voilà à quoi ça ressemble

image

L’individualisme du chinois : il se moque complètement des autres, il crache, mange en faisant du bruit, passe par dessus vos jambes sans s’excuser et peut téléphoner juste à coté de vous ou regarder une vidéo dans un wagon sans ses écouteurs, visiblement c’est normal et cela ne dérange personne

Les plus
– Avoir pu réaliser un de mes 6 incontournables de ce tour du monde en marchant sur la grande Muraille de Chine et surtout avoir eu le privilège de pouvoir le faire sans aucun touriste… ça c’était vraiment exceptionnel
– Découvrir cette culture complètement différente de la nôtre et là je me dis qu’on n’est vraiment pas câblés comme eux 😉
– Pouvoir admirer cette fameuse armée de soldats en terre cuite et se dire qu’il était complètement mégalo cet empereur
– Marcher sur les murs de la citadelle de Pingyao
– Les paysages de Guilin et rester tranquille dans cette auberge de jeunesse super propre et chaleureuse.
– La simplicité, l’organisation et la propreté du métro de Pékin (même si les distances peuvent être longues, impossible de se perdre ou de se tromper dans leur métro) Pour une fois, ils n’ont pas à nous envier notre métro parisien.
– Découvrir le marché nocturne de Pékin dès l’atterrissage en Chine et se balader dans les Hutong.

les coutumes chinoises
– Les fesses des petits qui sont souvent à l’air, en effet, dès qu’ils sont en âge de marcher, fini la couche et ils optent pour la culotte ouverte. très efficace car visiblement à 15 mois ils sont tous propres
image

– La traditionnelle position du chinois : que se soit, pour jouer aux cartes, téléphoner, prendre une photo ou simplement se reposer, on observe souvent des chinois dans cette position. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé, en conservant les deux talons bien au sol, et bien ce n’est pas vraiment très confortable
image
– certains chinois, on ne sait pas trop non plus pourquoi, se découvrent le bide quand ils ont chaud j’imagine…

Les ombrelles/parapluies : Nous les européens on cherche par tous les moyens à être un peu bronzé et bien ici c’est le contraire, on ne prend surtout pas le soleil et donc, quelle que soit l’activité, nombreuses sont les chinoises qui sont sous leur ombrelle même en scooter
image
image

image

image

– En règle générale le chinois ne porte pas de casque sur son scooter à quelques exceptions près et là je dois avouer que leurs casques m’ont bien fait rigoler.
image

image
– Le chinois aime bien faire sécher son linge en pleine rue même à Pékin ou au milieu des voitures ou de la pollution.
image

– Plus un effet de mode qu’une tradition, beaucoup de chinoises portent de drôles de barrettes sur la tête
image

– La veste à l’envers : alors là, je n’ai pas vraiment encore compris pourquoi, mais bien souvent sur le scoot, les chinoises portent leur veste à l’envers, alors est ce que c’est un effet de mode ou un coté pratique je ne sais pas trop/ je me suis également dit que cela pouvait faire masque anti-pollution.
image

image

image

Les insolites
– Un parking géant, surveillé, de scooters.

image

– Me retrouver face à des poulets chinois au détour d’une ruelle : vous avez vu, ils n’ont vraiment pas la même tête que nos poulets.
image

– Non, non ce n’est pas une femme voilée

image
– Non ce n’est pas une photo montage mais c’est vrai qu’en ville, il y a toujours ce contraste entre l’urbanisme et la cohue qui va avec et d’un seul coup au détour d’une rue, vous êtes dans un autre quartier, plus un bruit, on se retrouve comme projeté 50 ans en arrière…même à Pékin on observe ce phénomène.
image

Les improbables
– Dans le train entre Guilin et Nanning un gars qui passe avec sa râpe et son concombre : j’imagine pour vous proposer un masque au concombre car il en avait plein le visage. Dommage je n’ai pas osé le prendre en photo
– Dans les rues de Nanning un écailler d’huîtres, pourtant on n’est pas tout à fait à la mer.
image
– Se retrouver dans un train couchette pour 4h de trajet en pleine journée. Je dois dire que c’est plutôt sympa et même si ce sont ce qu’ils appellent les « hard sleeper », j’ai trouvé ça super confortable et cela m’a permis de faire une petite sieste. Ce qui était un peu moins cool, c’est que j’imagine que le train avait déjà fait la nuit et donc on arrive dans un compartiment pas très clean puisque les draps sont déjà utilisés
image

– se retrouver à traverser la rue sur une passerelle dédiée uniquement à ça
– Se retrouver à un carrefour assez animé et là vous n’entendez presque rien comme s’il y avait un décalage entre l’image et le son que vous entendez…En fait beaucoup de leurs véhicules, à 2 roues notamment, sont électriques et ne produisent aucun bruit (essentiellement valable à Pekin).
– être sur la rivière Li vers Yangshuo et tomber sur des espèces de radeaux au milieu de nulle part avec des ordis connectés
image
– Les écrans dans le métro de Pékin

– Arriver à une gare et tomber sur des chars
image

8 réflexions sur “Le bilan de mon séjour en Chine

  1. Lisa, tes photos sont de mieux en mieux.
    Les poulets chinois ressemblent assez aux poulets réunionnais et ça m’a bien fait rire…. Le petit avec un bout de fesse à l’air m’a particulièrement plu et aussi les femmes aux ombrelles, très chouettes!!!
    Bravo.

    J'aime

  2. C’est tout à fait ce que j’ai ressenti lors de mes séjours en Chine.
    J’aurais bien rajouté également qu’ils transportent des chargements improbables sur leur vélo !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s