Bilan Vietnam

J’aurai donc passé un peu plus de 5 semaines au Vietnam et contrairement à la Chine, j’ai tout de suite eu une bonne impression dès mon arrivée à Hanoï.
J’ai vraiment eu un gros coup de cœur pour ce pays

Ce que j’ai aimé

–  la diversité des paysages
image

–  Pouvoir manger quand on veut dans la rue pour pas trop cher.
image

–  La facilité à se déplacer d’un bout à l’autre du territoire.
–  La gentillesse des Vietnamiens.
–  Évidemment pouvoir naviguer et me baigner dans la  baie d’Halong.
image

–  Les paysages lors de mon trek à Sapa.image

–  Faire un tour de 3 trois jours sur les petites routes désertes avec un Easyrider.

wpid-wp-1448335544824.jpeg

–  Et pouvoir me reposer sur la belle plage de Hoi An.
image

– Leur Noodle soup.
image

Ça n’a pas vraiment été un problème pour moi, mais si je devais mettre quelques moins se serait :
– Oui c’est vrai, il y a le prix viet et le prix pour les étrangers et qu’on est souvent obligé de négocier le prix, mais j’ai fait avec: soit j’accepte de payer le prix, soit je négocie, ça dépendait de mon état d’esprit du moment; mais au final, tout ça se joue à pas grand chose donc parfois j’accepte le fait de payer un peu plus.
– Le staff dans les night bus la nuit n’est souvent pas très aimable et ne cause pas vraiment anglais.
– Souvent le night bus arrive au milieu de la nuit (comme mon arrivée au milieu de nulle part à Dong Hoi à 3h45 du matin complètement seule).
–  Les excursions bon marché de Ho Chi Min pour le Mékong.
–  Pas mal de plages touristiques sont réservées aux clients des hôtels avec des accès à la plage restreints, parfois obligée de faire 500m en longeant les hôtels pour trouver un accès à la plage.

Évidemment le Vietnamien se tient dans la même position accroupie que le Chinois, mais j’ai souvent vu une autre position, surtout chez les hommes.
image

Les coutumes

–  Au Vietnam, il n’y a pas de gauchers ou très peu, car ici c’est un peu comme en France il y a 50 ans, c’est encore mal vu d’écrire de la main gauche, donc tous les enfants ont l’obligation d’écrire avec leur main droite.

wpid-wp-1448335642280.jpeg

–  La femme est encore un peu comme chez nous dans les années 50, elle doit avoir trouvé un mari avant 25 ans car à 30 ans, si elle n’est pas casée elle est un peu considérée comme un cas.
Et en général c’est l’homme qui choisit la femme qu’il désire, la femme peut refuser mais pas trop longtemps et souvent elle cède aux avances si elle ne veut pas se retrouver seule.
On s’aperçoit que les femmes travaillent plus que les hommes, d’ailleurs dans les homestay on se rend compte souvent que c’est la femme qui parle anglais et que l’homme ne se casse pas trop la tête.
Un couple ne peut pas dormir ensemble tant qu’il n’est pas marié.

Bon, tout ceci tend quand même à se moderniser dans les grandes villes.

– Leur maison sert de garage à voiture ou à scooter, en aucun cas on laisse les véhicules dans la rue. Souvent aussi ils peuvent faire directement petit resto dans leur salon.
image

Les improbables

– Se retrouver un samedi soir à chanter dans un Karaoke avec une famille de Vietnamiens.
image

– Voir les femmes se bagarrer pour du poisson à l’arrivée des bateaux de pêche.
image

– Tomber sur un éléphant au milieu de nulle part au bord d’un lac

wpid-wp-1448369369185.jpeg

– contrairement à la Chine, le casque est obligatoire au Vietnam, bon même si au final il ne sert pas à grand chose mais fait plus office de décoration que d’efficacité.
image

– Se retrouver à la fraîche au bord du lac et tomber sur tous les sportifs

Les découvertes

Que les immeubles sont souvent tout en hauteur et très étroits

wpid-wp-1447845262774.jpeg

Comment sont fabriquées les nouilles et galettes de riz utilisées pour les nems.

wpid-wp-1447844861991.jpeg

 

Que les cacahouètes étaient fraîches avant d’être grillées.

wpid-wp-1447844862405.jpeg

 

Que le poivre poussait sur les arbres.

wpid-wp-1447844862464.jpeg

 

Qu’en fait ils ont pas mal de mots qui viennent du français ( enfin un mot français prononcé à la vietnamienne ) comme :

beef steak : thịt bò bít tết
Jambon : Giăm bông
Fromage : pho mát
Ou encore tomber sur ce genre de pancarte

wpid-wp-1447844862030.jpeg

 

Bilan final
–  38 jours
–  4 bus de nuits
– 18 lits différents
– 25 euros par jours

image

2 réflexions sur “Bilan Vietnam

  1. Ta vision du Vietnam nous donne envie. On sent que tu as aimé ce pays et que tu as bien apprécié ses habitants mais aussi les paysages aussi bien à la montagne qu’en bord de mer. Espérons que tu aies autant de plaisir en Thaïlande….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s