Kampot

Après plus d’un mois passé au Vietnam, me voici en route pour le Cambodge, j’ai opté pour la traversée de la frontière à Ha tien, avec un billet bus/bateau directement depuis l’ile de Phu Quoc
Mais dès la frontière je n’ai pas eu une bonne impression puisqu’ils vous demandent toujours plus que le prix du visa officiel qui est à priori étant de 30 $.
Là déjà le mec nous demande 35$ et au final 2$ de plus pour soit disant avoir le « quick visa » et 1$ de plus si tu n’as pas la photo et encore 1$ de plus si tu n’as pas ton certificat de vaccination pour la fièvre jaune pour passer une visite médicale, bref déjà ca donne un apercu de la mentalité.
Donc pour cette première étape cambodgienne, je m’arrete à Kampotimage

Comme il faisait chaud et que je me sentais un peu fatiguée, j’ai opté pour la moto taxi à la sortie du bus meme si je n’avais qu’1 km à marcher pour me rendre à mon hotel.
Je pars explorer la ville et là un peu surprise quand meme par le prix des restos et pas vraiment de street food partout comme au vietniam
D’ailleurs 5$ le petit dej à mon hôtel et 2$ le café, c’est vrai que j’ai un peu alluciné
Le lendemain matin, en faisant le calcul entre la location du scoot, l’essence et l’entre au parc nationnal, je décide de faire appel à ma moto taxi qui m’avait laissé ses coordonnées
Il vient donc me chercher vers 9h30 et nous voilà parti en direction du parc nationnal de Bokor
Il faut savoir qu’au Cambodge ils n’ont pas vraiment les mêmes lois que chez nous et donc dans ce parc on peut se retrouver nez à nez avec pas mal de construction comme
Un grand resort grouillant de chinois avec un casino géant à l’intérieur. Qui aurait cru que j’allais découvrir la roulette électronique au cambodge , je ne savais meme pas que ca existait

image

Dans le bâtiment à l’entrée du parc se trouve une maquette du parc de se qui est prévu pour le futur. C’est à dire de construire des villas avec piscine dans tout le parc, bref comment massacrer un parc national.

image

L’ église catholique , de style roman, a conservé la croix de son cloche
. Des morceaux de verre restent accrochés aux baies de la nef et une fenêtre latérale laisse encore apparaître les contours rouillés d’un crucifix. Les cloisons ont été ajoutées par les Khmers rouges. Un peu plus haut sur la colline, un à-pic surplombe la forêt vierge.
image

image

Parmi les autres sites de Bokor, le vat Sampeau Bram Roi (vat aux Cinq Bateaux), recouvert de lichens, d’où s’étend une vue éblouissante sur la jungle, la côte et l’île de Phu Quoc. Des singes sauvages s’ébattent alentour.
image

image

image

 

wp-1448469856329.jpeg

 

Les chutes de Popokvil , qui s’étagent sur 2 niveaux. Et c’est là qu’on apprécie d’avoir un guide car sans lui je ne serai pas arrivée de l’autre côté de la cascade pour avoir une bien meilleure vue

image

wp-1448469902448.jpeg
wp-1448469934988.jpeg

 

Un peu plus loin on tombe sur un ancien casino complètement laissé à l’abandon avant la fin de la construction
image

image

Je termine cette journée par la ballade sur la rivière pour le coucher de soleil et observer les lucioles
et on n’a pas été déçu car on a vu des miliers de lucioles

image

image

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s