Bilan Cambodge

Au final, je ne serai restée qu’une dizaine de jours au Cambodge, je me suis dit que si je ne me sentais pas bien à un endroit ce n’était pas la peine de rester plus longtemps.

image

A peine passée la frontière, déjà j’étais contrariée, car comme annoncé dans plusieurs blogs, on se fait arnaquer pour le prix du visa (comme je le décris dans mon article sur Kamptot)
Et c’est vrai que ça m’a un peu contrariée.

Commençons par les choses positives et ce que j’ai aimé :

– bien evidemment  pouvoir me promener n’importe où dans les temples d’Angkor. Aujourd’hui on peut marcher un peu partout sur les temples.
ils ne sont pas vraiment préservés et je pense que dans quelques années il y aura pas mal d’endroits où on ne pourra plus aller, ni grimper.

wp-1449230887676.jpeg

 

– les Tuk-Tuk, simples et pratiques à utiliser et surtout pas  encore trop chers.

image

– Mon trajet sur la rivière pour remonter de Battambang à Siem Reap.

image

– Le parc National de Bokor, même s’ils sont en train de le massacrer avec toutes les construction prévues.

wp-1449230856376.jpeg

 

Voilà pourquoi je n’ai pas vraiment aimé le Cambodge :

– Dejà que leur 2eme monnaie officielle soit le Dollar, ici tous les prix sont en dollar et un étranger qui retire à l’ATM retire des dollars.
En plus quand tu payes en dollars on te rend la monnaie moitié en dollars et moitié en reil, pratique pour s’y retrouver…
Du coup dans les coins touristiques, tout est en dollars et dès que tu achètes quelque chose on te demande toujours de payer en dollars.
Bonne méthode pour augmenter les prix pour les choses qui en réalité ne valent pas vraiment 1 d.

– Cette méthode qu’ont les Cambodgiens de jouer sur la sensibilité des gens en te montrant bien qu’ils sont pauvres ou qu’aujourd’hui ils n’ont rien gagné.

– Dans tous les coins touristiques, bien moins facile de trouver de la street food.

– Payer 2$ pour un café ou 22 $ pour une crème solaire (si si je vous assure et je suis au Cambodge)

– Découvrir qu’en fait tout est plus cher qu’au Vietnam alors que dans tous les blogs que j’avais lus, c’était plutôt le contraire.

– la façon dont ils gèrent le développement du tourisme,  c’est comme si au lieu de se contenter d’une évolution modérée ils veulent tout, tout de suite. Bref ils sont en train de massacrer leur pays.

– Ma mauvaise expérience de bénévolat dans l’orphelinat.

Maintenant, je n’ai fait que des coins touristiques, j’imagine que pour avoir un autre avis il faudrait aller dans des coins un peu plus reculés pour découvrir un Cambodge un peu plus authentique.

Une réflexion sur “Bilan Cambodge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s